Base ligne FR

Association de lutte contre toute forme d'impunité

Langue

Historique

C'est en octobre 2008 que Maître Bahougne commence à travailler sur le procès des Khmers Rouges après avoir prété serment devant la cour et être inscrit au barreau de Phnom Penh.

Le procès n°1 est, à ce moment, évoqué devant les CETC et le cas n°2 est en cours d'instruction.

Face à l'ampleur de la tâche, Maître Bahougne réalise la nécessité de s'entourer d'une équipe afin de mener à bien sa mission.

Mademoiselle Audrey Roelandt le rejoint alors.

Diplomée en droit international, elle assiste Maître Bahougne pendant deux ans et participe activement à la mise en place de l'organisation qui a permis la création de l'association"MAÂT".

Mars 2010:Lancement du projet

Suite à la création de l'association Maât en décembre 2009, le lancement du  projet Maât  a commencé par le recrutement  de trois assistants juridiques.

Ces candidats ont été choisis d'une part, pour leurs connaissances juridiques et expérience des CETC et, d'autre part, pour leur grande maîtrise de la langue française, participant ainsi au renforcement de l'usage du français auprès des instances internationales.

Ils parlent en outre couramment l'anglais. La connaissance du khmer, français et de l'anglais est particulièrement appréciable puisqu'il s'agit des trois langues de travail des CETC.

Pour des raisons d'organisation et d'efficacité, ces trois assistants sont entrés en fonction au mois de mai 2010.

La collaboratrice au Cambodge de Maître Bahougne, Melle Audrey Roelandt, était alors en charge de l'organisation et de la supervision du travail de l'équipe.

Lorsqu'il est en France, Maître Bahougne demeure toutefois en contact permanent et régulier avec l'équipe juridique au Cambodge.

Il effectue en effet des réunions téléphoniques chaque jour avec ses assistants.
Ceux-ci rendent compte de toutes les tâches accomplies chaque semaine et des objectifs à réaliser les jours suivants.

Ces entretiens et rapports permettent non seulement de faire le point sur l'avancement du travail de l'équipe juridique, sur les objectifs atteints et futurs, mais également de parfaire les stratégies mises en œuvre.

Ce fonctionnement a permis de mettre en place une véritable cohésion de travail au sein du Projet MAÂT.